Ce que l’émergence des DJs nous dit de notre société

Calvin Harris, David Guetta, Avicii. Vous avez surement déjà entendu parler de ces DJs tant leur reconnaissance est grande de nos jours. Ces artistes touchent en outre des millions d’euro. Ainsi à la reconnaissance se couple une réussite financière indéniable. En 2014 les trois DJs cités précédemment ont respectivement gagné 66, 30 et 28 Millions d’euros, de quoi se mettre à l’abri pour plusieurs générations. Leur rémunération ne me dérange pas en elle-même. A vrai dire j’apprécie, comme beaucoup de jeunes, danser sur leurs sons qui sont souvent les tubes de l’été. Le seul pour qui j’ai une certaine rancœur reste David Guetta à propos de Marseille Provence 2013 (il avait alors réclamé 450 000€ à la mairie pour se produire à Marseille et avait ensuite fait payer chaque billet 50€).

Ce qui m’intéresse particulièrement, ce n’est pas tant l’émergence de ces DJs ou l’argent qu’ils peuvent brasser. Ce qui m’intéresse plutôt c’est de réfléchir de manière plus globale sur leur émergence, c’est d’essayer de comprendre ce que cette émergence nous dit de notre société et de notre époque. D’aucuns penseront certainement que je fabule quelque peu et qu’extrapoler à la société les enseignements que nous apporte un style musical est exagéré. Toutefois, il me semble que les styles musicaux nous disent beaucoup sur les époques dans lesquelles ils voient le jour. Pas de hasard dans la concomitance entre les revendications afro-américaines et l’apparition du jazz ou dans celle entre l’apparition du rap et la mise en place de revendications dans les banlieues. Lire la suite